Avant-première : les Animaux Fantastiques

De retour après l’avent-première de Fantastic Beasts, je ne peux que vous le conseiller! D’autant plus si vous êtes fans de l’univers d’Harry Potter!
Quel plaisir de retrouver le monde des sorciers! Ce préquel nous donne l’occasion de découvrir un peu plus l’univers magique créer par J.K. Rowling et autant dire qu’on en prend plein les yeux! David Yates – le réalisateur – et son équipe on fait un super travail sur ce spin-off. Déjà dès les premières bandes annonces, j’étais séduite, j’avais d’ailleurs noté un travail sur la musique qui m’avait beaucoup plu. La bande-son n’est, en effet, pas celle d’Harry Potter mais les notes principales sont quand même présentes. J’ai adoré ce mélange entre nouveauté et tradition. J’étais vraiment heureuse qu’il n’y ait pas de grosses dichotomie entre les deux sagas – rappelons que 5 films ont été annoncés pour celle-ci.

 

animaux-fantastiques
Je dois vous avouer que je ne suis pas particulièrement fan de la 3D et préfère généralement voir mes films en 2D – c’est moins cher et surtout ça m’évite de voir les détails à moitié flous – mais je dois dire que pour une fois, j’ai trouvé ça assez sympa. Particulièrement lorsque les animaux sortaient de l’écran! Je ne vous dis pas qu’il faut absolument aller le voir en 3D mais si comme moi, vous n’avez pas le choix, sachez que pour une fois, ça apporte un petit plus sympa. Ajoutons que les graphismes sont travaillés et les animaux, pleins de détails Ils sont à la fois, beaux, surprenants et même attachants.

 

Enfin, comment ne pas parler d’Eddie Redmayne, mon chouchou du moment! Je n’aurais pas forcément pensé à cet acteur en premier pour incarner Norbert Dragonneau et pourtant il m’a séduite une fois de plus! Il est très expressif et d’une sensibilité touchante. Il a su, selon moi, partager le lien fort qui existe entre Norbert et ses animaux fantastiques – lien d’ailleurs à l’origine d’une scène très drôle. Je l’imagine jouer seul face à un écran vert et j’en ris d’autant plus! – mais il a également fait un super trio avec Katherine Waterson – alias Tina -, et Dan Fogler – alias Jacob Kowalski. Ce dernier incarne un moldu plein de bonhomie qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment pour notre plus grand bonheur puisqu’il participe en partie au déclenchement de l’intrigue. Quant à Katherine, elle semble un peu maladroite mais elle n’en est pas moins attachante et finit d’ailleurs par se révéler vers la fin.
En parlant de fin, celle du film est arrivée bien trop vite à mon goût – le timing était parfait, le film n’était ni trop long, ni trop court, j’aurais simplement aimé rester dans ce monde empli de magie encore un peu. Heureusement qu’il reste encore 4 films. Il semblerait d’ailleurs que ceux-ci nous révéleront des secrets sur Albus Dumbledore – dont son orientation sexuelle – et sa jeunesse assez troublée. Moi qui étais dubitative face à l’annonce d’une pentalogie, je suis déjà pressée d’en découvrir la suite!

 

D’ailleurs, je vais peut-être craquer pour le livre Fantastic Beasts and where to find them, the original screenplay qui présente le scénario du film et qu’il ne faut pas confondre avec un livre déjà paru par le passé et extrait de la série Harry Potter. Il s’agit, en effet, d’un bestiaire rédigé par Harry au cours de ses études dans la saga initiale. Le deuxième livre qui est annoncé pour le 18 novembre et qui porte confusément le même titre n’est pas une réédition du premier mais bel et bien une nouveauté présentant le scénario du film. Je ne suis pas fan du format mais j’ai apprécié Harry Potter et l’enfant maudit alors pourquoi pas? Avis à ceux qui voudraient le lire, pour le moment, il ne sera disponible qu’en anglais.

 

Et vous, êtes-vous aussi heureux que moi de retrouver l’univers d’Harry Potter? Pensez-vous aller voir le film au cinéma? Si vous l’avez déjà vu, qu’en avez-vous pensé?

Home and Pantry

En arrivant à Londres, comme tout le monde, j’ai fait les magasins à Oxford Street. Une fois, deux fois, trois fois. J’ai vite fait le tour. Venant de Bordeaux qui regorge de boutiques de petits créateurs, j’ai rapidement déchanté. Mais où sont les boutiques indépendantes? Le weekend dernier, en me promenant à Angel, j’ai découvert Home and Pantry qui a ravi mon petit coeur!

Ouverte depuis 5 ans, cette boutique évolue au gré des tendances. Les prix sont assez élevés mais les produits sont tellement variés que vous trouverez forcément votre bonheur et ce, quels que soient vos moyens. Vous recherchez une idée de cadeau? Vous n’aurez que l’embarras du choix : livres, bougies, bijoux, vêtements, sacs, ustensiles de cuisine, cartes postales, décorations en tout genre et même de la peinture pour revisiter complètement votre intérieur!

home and pantry, london, angel, decoration, shop4 home and pantry, london, angel, decoration, shop5home and pantry, london, angel, decoration, shop3home and pantry, london, angel, decoration, shop6 home and pantry, london, angel, decoration, shop7home and pantry, london, angel, decoration, shop10home and pantry, london, angel, decoration, shop8 home and pantry, london, angel, decoration, shop2home and pantry, london, angel, decoration, shophome and pantry, london, angel, decoration, shop9 home and pantry, london, angel, decoration, shop11 bis

Petit bonus, Home and Pantry vous offre 5% sur vos achats pour toute publication sur instagram! Et si vous aussi vous avez craqué sur ce magasin mais ne pouvez pas vous y rendre, ils ont une boutique en ligne!

Home and Pantry
114 Islington High Street, Camden Passage, N18EG Londres

Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Le samedi de 10h à 18h30
Le dimanche de 11h à 18h

Et si vous cherchez d’autres boutiques indépendantes, je vous conseille de faire un tour à Shoreditch!

The black penny – coffee shop (et cours de prononciation)

cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 18

Depuis quelques semaines, je prends des cours de prononciation à City Lit. J’ai beau savoir que mon accent frenchy fait son petit effet, j’ai envie de m’immerger totalement. J’y vois ici un challenge, celui de gommer mon accent selon mon bon plaisir. Il y a encore du boulot mais je m’éclate! Les cours auxquels j’assiste se font de manières ludiques et dans la bonne humeur, par contre, je ne vais pas vous cacher que ça demande beaucoup de concentration et d’implication et que je ressors un peu fatiguée après ces deux heures. Le prof est exigeant mais drôle et a toujours de très bons conseils – qui marchent!

Il faut savoir qu’à Londres même, il existe déjà une douzaine d’accents différents. Chaque coin de la ville possède son propre accent, alors imaginez dans tout le pays! Pour ma part, j’apprends cet accent dit « posh » (bourge) que vous pouvez plus ou moins entendre dans Downton Abbey (et tant pis si pour certains anglais c’est mal vu car trop guindé, moi j’adore! Une fois que l’on maîtrise celui-ci, il ne « reste plus qu’à » traîner en ville pour se familiariser avec le slang – argot – et piquer les intonations que l’on préfère.)

Lors de ces cours, j’ai appris une chose que j’aurai vraiment voulu apprendre à l’école tellement ça me semble basique alors j’ai décidé de vous le partager : la lettre R ne se prononce que si elle est suivie d’une voyelle. Attention, cette règle fonctionne à Londres mais pas dans le nord du pays tel qu’à Manchester où ils prononcent tout le temps le R. 

Ex : « The war » (la guerre) se dit « the wa » car aucune voyelle ne suit le R, cependant, « the war is bad » se dit « the wa r-is bad ». Le R est reporté sur le mot suivant. (non ceci n’est pas une erreur, je vous parle en « phonétique » pour essayer d’être compréhensible).

ex 2 : des mots tels que « the board » ou encore « further » se prononcent « the bod » and « futhe ». D’ailleurs « the board » and « to be bored » se prononcent exactement de la même façon (et sans R!).

C’est évidemment quelque chose de difficile à expliquer à l’écrit mais je pense que vous avez saisi l’idée. Il s’agit d’une règle tellement simple que je ne comprends pas comment on n’a pu ne pas me l’enseigner à l’école.

Après cette introduction linguistique, venons-en au principal de cet article : mon déjeuner! Grâce à mes cours, j’ai également découvert un joli coffee shop situé à 5 min à pieds de Covent Garden : The Black Penny. La déco et l’ambiance sont chaleureuses, le staff est adorable et la nourriture bonne et abordable. Ce café contient plusieurs salles dont une pour les groupes au sous-sol et quelques tables à l’extérieur. Jusqu’à présent, j’ai toujours eu la chance d’y trouver une place mais l’intérieur est tellement sympa qu’il n’y a pas de quoi être déçu si toutes les tables en terrasses sont prises.

A savoir : si vous souhaitez manger sur place, il faudra attendre près de la porte en face du comptoir pour que quelqu’un vous installe. Le service se fait uniquement à table même si le comptoir vous attire irrémédiablement, j’entends par là que vous ne pouvez choisir votre repas qu’une fois assis et pas directement au comptoir, à moins de commander à emporter.

Je n’ai pas pu prendre de jolies photos de la seconde salle – et encore moins du sous-sol – car le café est constamment plein mais je vous invite vivement à vous y rendre par vous-mêmes pour découvrir le lieu de vos propres yeux – ou alors vous pouvez aussi vous rendre sur leur site qui regorge de jolies photos.

cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street2cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 8cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 9cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 5cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 10cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 11cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 12cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 14cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 15cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 13cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie 16cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie3cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie4cafe, coffee shop, the black penny, covent garden, great queen street, bun, burger, salad, chocolate, brownie2

ADRESSE
34 Great Queen Street
Covent Garden WC2B 5AA

HORAIRES
Lundi – Samedi 8h – 18h
DImanche 9h – 17h

Petit déjeuner servi de 8h à 15h du lundi au vendredi.
Déjeuner servi de 12h à épuisement des stocks du lundi au vendredi.
Brunch servi de 9h à 15h le samedi et dimanche.