50 nuances de Grey, une critique sans spoil

50 nuances de grey gif affiche♪ Beyonce – Crazy In Love – Pour se mettre dans l’ambiance ♫

Comme beaucoup, mercredi soir dernier, je me suis rendue entre copines voir la tant attendue adaptation de 50 nuances de Grey.

Ayant lu les trois tomes, j’attendais de voir ce qu’allait donner la version cinématographique. J’ai décidé de vous donner mon ressenti en tant que lectrice sans pour autant débattre sur le contenu du livre. Je vais donc simplement me concentrer sur l’adaptation et non pas sur le fond.

La publicité faite autour du film a été importante et vu le nombre de fois où la marque à la Pomme apparaît dans le film, on sait qui a participé au financement de sa production! Depuis l’annonce de sa sortie, le film a donc fait beaucoup de bruit. Les divers trailers et bandes-annonces sont sortis au compte-goutte de manière parfaitement théâtralisée afin de faire prendre la chantilly. Et là, ça passe ou ça casse!

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, j’ai trouvé le livre bien adapté et aucun moment clé n’a manqué (si ce n’est le terme « sexe vanille » qui me faisait sourire et que j’aurai aimé voir cité vu le nombre de fois où il apparaît dans le livre). Je me suis, cependant, demandée pour une scène, si celle-ci était clairement compréhensible sans avoir lu le livre.
Sans vouloir spoiler, je fais référence à la scène de la culotte et de la rencontre avec les beaux-parents. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire si vous avez vu le film.

Le choix des acteurs

En 4 mots, j’ai été très déçue. A mes yeux, autant Dakota Johnson incarne plutôt bien Anastasia, autant j’ai été désagréablement surprise par le choix porté sur Jamie Dorman pour incarner M. Grey. Je m’attendais à plus de charisme. Cependant, à force de le voir dans les bandes-annonces, j’ai fini par m’y faire. Je me suis dit qu’il serait quand même dommage de ne pas lui laisser sa chance alors j’ai attendu le film, sachant pertinemment que j’allais finir gaga comme les 3/4 des autres filles qui iraient le voir (n’empêche que j’aurai préféré un autre acteur malgré tout!).

50 nuances de grey gif christian
Peu de charisme mais pas mal de muscles

Concernant le reste du casting, même ressenti. Tous les acteurs m’ont physiquement déçue. La meilleure amie absolument canon d’Ana dégage un certain charisme mais bon de là à parler de canon… Quant à Eliott, le frère de Christian, mes copines l’ont tour à tour qualifié de pirate ou de surfeur du dimanche (et encore, les surfeurs dégagent quelque chose). Bon, les goûts et les couleurs me direz-vous… Cependant, je maintiens ma déception. Déception d’ailleurs partagée par mes amies comme vous l’aurez compris. Je ne m’étalerais pas sur les autres acteurs mais ce fut de même pour tous – je vous laisse juger la mère d’Ana par vous-même…

carla-may-wilks-cinquante-nuances-de-grey
J’ai l’air d’avoir le même âge que ma fille mais j’ai raté le rôle…

Malgré tout, j’ai conscience qu’il est toujours difficile de passer de l’image que l’on s’est faite des personnages à des acteurs en chair et en os. A moins d’être la directrice de casting, j’avais peu de chance d’être 100% ravie. Dans l’ensemble, ils répondent aux critères mais il manque ce petit quelque chose. Pour moi, il y a eu un raté concernant le choix des acteurs sur le plan typiquement physique. Attendons de voir ce que donnera leur jeu par la suite – car oui, pour le moment, on ne peut pas dire qu’on ait vraiment pu en profiter puisque toute l’intrigue est centrée sur Ana et M.Grey.

Continuons maintenant avec le jeu de ces deux là. Sans m’avoir semblé mauvais, j’ai, dès la première scène, trouvé que leurs rôles étaient caricaturés. J’ai conscience que c’est déjà le cas dans le livre mais j’ai eu l’impression que la production avait voulu renforcer ce sentiment afin de bien planter le décor – chose dérangeante selon moi. On se retrouve donc face à une Ana non pas simplement ingénue mais quasiment complètement niaise par moment. Ces traits volontairement forcés m’ont rappelé le premier épisode de Twilight qui m’avait fait le même effet.

50 nuances de grey gif ana

J’ai également été légèrement agacée par le fait que notre héroïne se trémousse dans tous les sens à peine touchée par M.Grey. Comme si le simple fait de lui effleurer l’épaule allait lui procurer un orgasme. J’ai conscience que le livre décrit les scènes de cette manière mais mon imaginaire avait gommé cet aspect et j’aurai apprécié que le scénariste en fasse de même ou avec un peu plus de subtilité.

50 nuances de grey gif ana2
Et si je vous dit qu’elle portait encore sa culotte?

Et le cul dans tout ça?

Passons maintenant aux scènes charnelles. Pour ma part, je les ai trouvé plutôt bien filmées. Autant le dire, attendez-vous à voir quelques seins à l’air, fesses en gros plan et poils qui dépassent. J’ai lu quelques critiques (après avoir vu le film) histoire de prendre la température sur la toile et j’ai été surprise de lire que les scènes rappelaient de vieux porno has been – sous entendu, ça manque de rythme et y a des poils. Je n’ai pas vraiment de quoi comparer n’ayant pas ce style de divertissements mais personnellement, j’ai été plutôt satisfaite de ces scènes. J’ai trouvé qu’elles en montraient suffisamment sans être vulgaires, un peu crues mais pas pornographiques pour autant. Et surtout, elles sont bien dosées contrairement à celles du livres qui deviennent vite répétitives et lassantes. Malgré tout, ne vous attendez pas à sortir tout émoustillé. Pour cela, il vaut mieux lire le livre et faire appel à votre imagination.

Enfin, soulignons le courage de la jeune actrice dont on connait maintenant toute l’intimité.

50 nuances de grey gif christian ana2

 Pas mal mais un peu ennuyeux

Je vous avoue que malgré une adaptation plutôt positive, je me suis un peu ennuyée. J’attendais peut-être un peu trop ce film au tournant. Il est possible que je n’aies pas su me laisser capter par l’histoire sachant tout ce qui devait suivre. Ou alors, l’adaptation était peut-être simplement moyenne. Il arrive qu’une adaptation soit bonne sans pour autant être pleine de saveur. Un peu comme un plat préparé dans les règles de l’art mais fade. Malgré cela, le tout est bien filmé, les images sont belles, les musiques ne sont pas toutes géniales mais on sent que la production n’a pas lésiné sur le budget. Mention spéciale à la première scène « SM » dans laquelle la musique colle à merveille!

Petits conseils pour la route

Si vous n’avez pas encore vu le film, je vous conseillerais fortement de le voir en VO. J’ai pour ma part été le voir en VF et je le regrette. Je pense que cela a renforcé le côté niais des acteurs. De plus, je vous conseille d’attendre que la vague d’engouement pour le film soit passée. La salle dans laquelle je me trouvais était remplie à environ 90% de jeunes femmes et autant dire que l’ambiance était électrique (gloussements et rires à gogo).

50 nuances de grey gif christian ana
Multiples éclats de rire incompris pendant cette scène. Je soupçonne les chaussures de Mademoiselle Steele d’être à l’origine de tout ceci

En conclusion

Le film colle au livre mais les acteurs auraient pu être mieux choisis, les images sont jolies, la musique plutôt bonne. Le film ne vous ferra pas grimper aux rideaux mais dépeint une relation amoureuse qui devrait plaire à la majorité. Le résultat est plutôt positif.

50 nuances de grey gif ana 3
Malgré ce qu’on peut penser, le film contient du romantisme

Concernant le fond et les questions ayant trait au BDSM – Bondage et Discipline, Domination et Soumission – je vous renvoie vers cet article de Madmoizelle. Pour ma part, je pense qu’il faut prendre le film avec beaucoup de recul à ce sujet. Oui, on y parle de BDSM mais ça reste plutôt soft comparé à la réalité. Attention également à l’image incorrecte que véhiculent les livres et donc le film, sur ces pratiques car l’auteur ne s’est, semble-t-il, pas très bien documentée lors de la rédaction.

Au final, les livres ont fait beaucoup de bruit car ils ont été les premiers à débrider un peu les lectures des ménagères. Malgré tout, il s’agit finalement que d’une histoire d’amour saupoudrée de quelques coups de cravaches. Hollywood à su saisir une belle opportunité et a beaucoup misé sur ce film. Peut-être serions-nous moins déçus si nous l’avions moins attendu. Le mieux reste encore d’aller le voir sans préjuger, ni sur les acteurs, ni sur le BDSM et de se laisser porter.

50 nuances de grey gif christian2
Une dernière pour la route

Et n’oubliez pas que vous pouvez me retrouver sur Pinterest, InstagramTwitterHellocoton et Facebook!

4 réflexions au sujet de « 50 nuances de Grey, une critique sans spoil »

  1. Moi j’ai aimé (j’avais aimé les livres). La réalisatrice a pris du recul ce qui donne une bonne adaptation ! C’est pas tous les jours… Les acteurs sont très bien. Jamie ne pouvait pas être CG à 100% puisqu’il est décrit comme un demi-dieu vivant mais il s’en sort très bien. Dakota est jolie sans être parfaite et a des scènes d’humour qu’elle fait très bien. Les scènes de sexe sont bien dosées et jolies sans être niaises. Les changements par rapport aux livres (par ex : quand elle lui apprend quelle est vierge) sont bien pensés car ça serait mal passé au ciné. J’ai quelques regrets bien sûr (les personnages secondaires sont inexistants…) mais je trouve que c’est un bon film. A voir en VO absolument !!! (paye tes voix des Feux de l’amour en français au secours…) 😉

    1. Ahah oui exactement, ça fait un peu voix des Feux de l’amour! Concernant les personnages secondaires, on aura peut-être l’occasion de les voir un peu plus dans le prochain film. Espérons 😉

  2. Je suis ENTIEREMENT d’accord avec toi !

    +1 pour la scène de la petite culotte que j’ai du expliquer rapidement à la personne qui m’accompagnait et qui n’avait pas lu le livre. Je pense qu’il manque quelques petites infos pour ceux qui ne connaissent rien de l’histoire ni des personnages.

    J’imaginais Christian beaucoup plus imposant et intimidant alors que dès la scène de leur rencontre je l’ai trouvé trop « mou » et pas intriguant ^^ Idem pour Kate et Eliot qui étaient des bombes atomiques dans mon imaginaire ! Hihi

    J’ai quand même passé un bon moment et je recommande aussi de le voir en VO (j’ai entendu les voix françaises et j’ai dit : Non, hors de question !).

    Sur ce, vivement la sortie du deuxième 😀

Laisser un commentaire