Avant-première : les Animaux Fantastiques

De retour après l’avent-première de Fantastic Beasts, je ne peux que vous le conseiller! D’autant plus si vous êtes fans de l’univers d’Harry Potter!
Quel plaisir de retrouver le monde des sorciers! Ce préquel nous donne l’occasion de découvrir un peu plus l’univers magique créer par J.K. Rowling et autant dire qu’on en prend plein les yeux! David Yates – le réalisateur – et son équipe on fait un super travail sur ce spin-off. Déjà dès les premières bandes annonces, j’étais séduite, j’avais d’ailleurs noté un travail sur la musique qui m’avait beaucoup plu. La bande-son n’est, en effet, pas celle d’Harry Potter mais les notes principales sont quand même présentes. J’ai adoré ce mélange entre nouveauté et tradition. J’étais vraiment heureuse qu’il n’y ait pas de grosses dichotomie entre les deux sagas – rappelons que 5 films ont été annoncés pour celle-ci.

 

animaux-fantastiques
Je dois vous avouer que je ne suis pas particulièrement fan de la 3D et préfère généralement voir mes films en 2D – c’est moins cher et surtout ça m’évite de voir les détails à moitié flous – mais je dois dire que pour une fois, j’ai trouvé ça assez sympa. Particulièrement lorsque les animaux sortaient de l’écran! Je ne vous dis pas qu’il faut absolument aller le voir en 3D mais si comme moi, vous n’avez pas le choix, sachez que pour une fois, ça apporte un petit plus sympa. Ajoutons que les graphismes sont travaillés et les animaux, pleins de détails Ils sont à la fois, beaux, surprenants et même attachants.

 

Enfin, comment ne pas parler d’Eddie Redmayne, mon chouchou du moment! Je n’aurais pas forcément pensé à cet acteur en premier pour incarner Norbert Dragonneau et pourtant il m’a séduite une fois de plus! Il est très expressif et d’une sensibilité touchante. Il a su, selon moi, partager le lien fort qui existe entre Norbert et ses animaux fantastiques – lien d’ailleurs à l’origine d’une scène très drôle. Je l’imagine jouer seul face à un écran vert et j’en ris d’autant plus! – mais il a également fait un super trio avec Katherine Waterson – alias Tina -, et Dan Fogler – alias Jacob Kowalski. Ce dernier incarne un moldu plein de bonhomie qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment pour notre plus grand bonheur puisqu’il participe en partie au déclenchement de l’intrigue. Quant à Katherine, elle semble un peu maladroite mais elle n’en est pas moins attachante et finit d’ailleurs par se révéler vers la fin.
En parlant de fin, celle du film est arrivée bien trop vite à mon goût – le timing était parfait, le film n’était ni trop long, ni trop court, j’aurais simplement aimé rester dans ce monde empli de magie encore un peu. Heureusement qu’il reste encore 4 films. Il semblerait d’ailleurs que ceux-ci nous révéleront des secrets sur Albus Dumbledore – dont son orientation sexuelle – et sa jeunesse assez troublée. Moi qui étais dubitative face à l’annonce d’une pentalogie, je suis déjà pressée d’en découvrir la suite!

 

D’ailleurs, je vais peut-être craquer pour le livre Fantastic Beasts and where to find them, the original screenplay qui présente le scénario du film et qu’il ne faut pas confondre avec un livre déjà paru par le passé et extrait de la série Harry Potter. Il s’agit, en effet, d’un bestiaire rédigé par Harry au cours de ses études dans la saga initiale. Le deuxième livre qui est annoncé pour le 18 novembre et qui porte confusément le même titre n’est pas une réédition du premier mais bel et bien une nouveauté présentant le scénario du film. Je ne suis pas fan du format mais j’ai apprécié Harry Potter et l’enfant maudit alors pourquoi pas? Avis à ceux qui voudraient le lire, pour le moment, il ne sera disponible qu’en anglais.

 

Et vous, êtes-vous aussi heureux que moi de retrouver l’univers d’Harry Potter? Pensez-vous aller voir le film au cinéma? Si vous l’avez déjà vu, qu’en avez-vous pensé?

2 thoughts on “Avant-première : les Animaux Fantastiques

  1. Effectivement un article garanti sans spoil ! J’aurai donc pu le lire avant d’aller voir le film au cinéma 😉

    Je suis tout à fait en accord avec les points positifs que tu as relevé : le jeu d’acteur d’Eddie et le personnage de Norbert (absolument attachant et sensible), l’univers magique (que ça fait du bien de retrouver les bons vieux sorts pour ouvrir les portes !), les animaux tous plus étranges les uns que les autres, l’humour très présent dans le film qui change avec les HP, l’histoire pleine de rebondissements et la fin genre… whaaat ?!

    Petit bémol contrairement à toi, j’ai parfois trouvé le rythme un peu « mou » mais bon… j’avoue que j’aurai pu rester là à regarder encore 3h de film tellement l’univers est génial ! Je suis d’ailleurs restée dans mon siège pendant le générique de fin genre « non, encore ! » haha

    Le mot de la fin : vivement les 4 prochains !

    1. Je l’avais promis, 100% sans spoil 😉

      Eddie est vraiment doué pour incarner ce type de personnage au caractère sensible. J’ai hâte de le revoir dans les prochains opus! On a grandi en partie avec HP, puis on a du en partie faire le deuil de cet univers quand la fin est arrivée sur nos écrans. C’est vraiment plaisant de pouvoir le retrouver, d’autant plus dans un autre contexte, avec des adultes et hors de Poudlard! J’aurais envie que ça ne s’arrête jamais! Heureusement, il nous reste encore 4 films pour en profiter et l’espoir que J.K.Rowling approfondisse l’univers grâce à d’autres oeuvres.
      C’est drôle, mais moi aussi j’ai aimé retrouvé le sort familier d’alohomora!

Laisser un commentaire