Catégorie : Sorties

Cinéma, Sorties

Avant-première : les Animaux Fantastiques

De retour après l’avent-première de Fantastic Beasts, je ne peux que vous le conseiller! D’autant plus si vous êtes fans de l’univers d’Harry Potter!

Quel plaisir de retrouver le monde des sorciers! Ce préquel nous donne l’occasion de découvrir un peu plus l’univers magique créer par J.K. Rowling et autant dire qu’on en prend plein les yeux! David Yates – le réalisateur – et son équipe on fait un super travail sur ce spin-off. Déjà dès les premières bandes annonces, j’étais séduite, j’avais d’ailleurs noté un travail sur la musique qui m’avait beaucoup plu. La bande-son n’est, en effet, pas celle d’Harry Potter mais les notes principales sont quand même présentes. J’ai adoré ce mélange entre nouveauté et tradition. J’étais vraiment heureuse qu’il n’y ait pas de grosses dichotomie entre les deux sagas – rappelons que 5 films ont été annoncés pour celle-ci.

 

Je dois vous avouer que je ne suis pas particulièrement fan de la 3D et préfère généralement voir mes films en 2D – c’est moins cher et surtout ça m’évite de voir les détails à moitié flous – mais je dois dire que pour une fois, j’ai trouvé ça assez sympa. Particulièrement lorsque les animaux sortaient de l’écran! Je ne vous dis pas qu’il faut absolument aller le voir en 3D mais si comme moi, vous n’avez pas le choix, sachez que pour une fois, ça apporte un petit plus sympa. Ajoutons que les graphismes sont travaillés et les animaux, pleins de détails Ils sont à la fois, beaux, surprenants et même attachants.

 

Enfin, comment ne pas parler d’Eddie Redmayne, mon chouchou du moment! Je n’aurais pas forcément pensé à cet acteur en premier pour incarner Norbert Dragonneau et pourtant il m’a séduite une fois de plus! Il est très expressif et d’une sensibilité touchante. Il a su, selon moi, partager le lien fort qui existe entre Norbert et ses animaux fantastiques – lien d’ailleurs à l’origine d’une scène très drôle. Je l’imagine jouer seul face à un écran vert et j’en ris d’autant plus! – mais il a également fait un super trio avec Katherine Waterson – alias Tina -, et Dan Fogler – alias Jacob Kowalski. Ce dernier incarne un moldu plein de bonhomie qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment pour notre plus grand bonheur puisqu’il participe en partie au déclenchement de l’intrigue. Quant à Katherine, elle semble un peu maladroite mais elle n’en est pas moins attachante et finit d’ailleurs par se révéler vers la fin.
En parlant de fin, celle du film est arrivée bien trop vite à mon goût – le timing était parfait, le film n’était ni trop long, ni trop court, j’aurais simplement aimé rester dans ce monde empli de magie encore un peu. Heureusement qu’il reste encore 4 films. Il semblerait d’ailleurs que ceux-ci nous révéleront des secrets sur Albus Dumbledore – dont son orientation sexuelle – et sa jeunesse assez troublée. Moi qui étais dubitative face à l’annonce d’une pentalogie, je suis déjà pressée d’en découvrir la suite!

 
D’ailleurs, je vais peut-être craquer pour le livre Fantastic Beasts and where to find them, the original screenplay qui présente le scénario du film et qu’il ne faut pas confondre avec un livre déjà paru par le passé et extrait de la série Harry Potter. Il s’agit, en effet, d’un bestiaire rédigé par Harry au cours de ses études dans la saga initiale. Le deuxième livre qui est annoncé pour le 18 novembre et qui porte confusément le même titre n’est pas une réédition du premier mais bel et bien une nouveauté présentant le scénario du film. Je ne suis pas fan du format mais j’ai apprécié Harry Potter et l’enfant maudit alors pourquoi pas? Avis à ceux qui voudraient le lire, pour le moment, il ne sera disponible qu’en anglais.
 

Et vous, êtes-vous aussi heureux que moi de retrouver l’univers d’Harry Potter? Pensez-vous aller voir le film au cinéma? Si vous l’avez déjà vu, qu’en avez-vous pensé?

Angleterre, Sorties

Home and Pantry

En arrivant à Londres, comme tout le monde, j’ai fait les magasins à Oxford Street. Une fois, deux fois, trois fois. J’ai vite fait le tour. Venant de Bordeaux qui regorge de boutiques de petits créateurs, j’ai rapidement déchanté. Mais où sont les boutiques indépendantes? Le weekend dernier, en me promenant à Angel, j’ai découvert Home and Pantry qui a ravi mon petit coeur!
Ouverte depuis 5 ans, cette boutique évolue au gré des tendances. Les prix sont assez élevés mais les produits sont tellement variés que vous trouverez forcément votre bonheur et ce, quels que soient vos moyens. Vous recherchez une idée de cadeau? Vous n’aurez que l’embarras du choix : livres, bougies, bijoux, vêtements, sacs, ustensiles de cuisine, cartes postales, décorations en tout genre et même de la peinture pour revisiter complètement votre intérieur!

Petit bonus, Home and Pantry vous offre 5% sur vos achats pour toute publication sur instagram! Et si vous aussi vous avez craqué sur ce magasin mais ne pouvez pas vous y rendre, ils ont une boutique en ligne!
Home and Pantry
114 Islington High Street, Camden Passage, N18EG Londres
Horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Le samedi de 10h à 18h30
Le dimanche de 11h à 18h
Et si vous cherchez d’autres boutiques indépendantes, je vous conseille de faire un tour à Shoreditch!

Joli Bazar, Sorties Bordelaises

Pressing privé, le pressing revisité

* Article sponsorisé par Pressing Privé
Les fêtes de fin d’année sont maintenant derrière nous mais votre petite robe, votre écharpe ou votre manteau sentent encore les relents de votre soirée de débauche? Je pense avoir le service qu’il vous faut! Il y a quelques mois, juste avant de déménager, j’ai testé les services de Pressing privé. Celui-ci devrait vous plaire, d’autant plus qu’une réduction s’est glissé dans cet article!

Pressing privé est un nouveau concept développé par Nicolas MASTEAU et son associé dans Bordeaux et la CUB. Le principe est simple, avec Pressing privé, plus besoin de courir au pressing du coin à des horaires improbables, plus besoin de tickets non plus. L’équipe de Pressing Privé modernise le tout et surtout s’occupe de tout! Pour cela, il vous suffit de créer votre compte sur le site, de sélectionner le type d’articles que vous voulez faire nettoyer (montant minimum de la commande de 25 euros), de choisir la date et l’horaire qui vous arrange pour faire enlever vos vêtements (7/7j et jusqu’à 22h30 tout de même!) puis de choisir la date de la livraison retour (à peine 48h plus tard. Possibilité d’un service express en 24h sur demande). Enfin, vous réglez en ligne et c’est parti!
Le service fonctionne aussi au travail et vous pouvez même passez commande depuis votre smartphone ou votre tablette! Et comme Pressing Privé fait les choses bien, au moindre souci sur le site, vous pouvez tchater directement avec l’un des membres de l’équipe. Un service sur mesure qui est au petit soin jusqu’au bout. A tel point que lors de l’enlèvement de mes vêtements, j’ai reçu un petit savon maison réalisé par un artisan local aux couleurs de l’enseigne. De même au retour, j’aurai du recevoir une housse personnalisée par la marque, malheureusement pour moi, ils étaient en rupture mais pas d’inquiétude pour vos prochaines commandes, Nicolas m’a assuré qu’ils en avaient recommandé.
Pour tester ses services, Pressing privé ma gracieusement offert une commande de 25 euros. De quoi faire nettoyer ma robe The Kooples et un tutu Naf Naf qui se lavent à sec ainsi qu’un corset Darjeling. Comme vous pouvez le voir, j’avais mis des articles plus ou moins délicats pour tester la fiabilité du service. Lors de l’enlèvement tout se passe bien, une gentille demoiselle se présente à moi. Je montre mes articles, je précise les petits soucis qu’ils ont. L’équipe est là pour donner des conseils, j’en profite mais je sais que la tâche ne partira pas, j’ai déjà tout tenté… Je déclare donc la tâche indélébile sur mon tutu et mes vêtements partent eux aussi à l’aventure.
Deux jours plus tard, même heure, même endroit (mais j’aurai pu en changer), la même jeune femme souriante se présente à nouveau chez moi, avec mes vêtements plus frais que jamais!

En conclusion :
J’ai été très satisfaite! Toutes les petites attentions rendent le service de qualité supérieure tout en restant à portée de mon porte monnaie. En effet, les tarifs sont sensiblement les mêmes qu’en se rendant physiquement dans un pressing. A mes yeux, le gros atout de la marque réside dans le respect des délais et l’adaptabilité des horaires! Devant déménager un jeudi, j’ai contacté la marque le lundi après-midi, mes vêtements étaient retirés lundi soir et mercredi tout était tout frais et prêt dans ma valise.
Pressing privé se veut respectueux de l’environnement en ayant recours à des pressings qui utilisent des techniques dites propres lors du nettoyage. On n’attend plus que la voiture électrique pour les livraisons et je crois qu’on sera au top!
Enfin, l’équipe réfléchit actuellement à d’autres options comme des petits travaux de coutures ou encore des dépannages de chemises au travail (si jamais il y a des pâtes bolo à la cantine ce midi par exemple). Il s’agit là d’une vision évolutive du pressing qui devrait plaire à plus d’un!
Ayant adoré le concept et la qualité du service, je vous propose en partenariat avec la marque, un code de réduction « darling33 » vous offrant 10 euros de réduction (commande minimum de 25 € hors frais de livraison)

 On récapitule :

Pressing privé c’est un concept très simple qui vous permet de faire nettoyer vos vêtements en 48h sans sortir de chez vous avec un service personnalisé et de nombreux conseils, le tout, à prix corrects!
Si vous voulez tester le concept, vous pouvez dès à présent vous rendre sur le site Pressing Privé qui s’avère très intuitif et utiliser le code de réduction suivant : darling33 qui vous permettra de bénéficier d’une réduction de 10 euros (commande minimum de 25 € hors frais de livraison).

J’espère que vous serez aussi satisfaits que je l’ai été. J’attends vos retours avec impatience!
Et n’oubliez pas que vous pouvez me retrouver sur Instagram, Twitter, Hellocoton et Facebook!