Grace de Monaco – Le film

En ce moment, je vous écris très peu. L’envie est présente mais les examens approchent à grands pas et je me consacre à mes révisions. Cependant, j’ai décidé de m’accorder une pause, ce soir. En sortant de la bibliothèque, j’ai couru acheter mon ticket de cinéma pour découvrir le film Grace de Monaco. Cela faisait deux ans que je l’attendais, quel plaisir de le voir enfin!

Avant de vous donner mon ressenti, je dois vous dire que je ne connais rien à Monaco ni à l’histoire de la famille princière. Si je vous précise cela c’est car je suis incapable de vous dire si les faits relatés sont justes ou non. Comme le précise le réalisateur au début du film, il s’agit d’une fiction inspirée de faits réels et non pas d’un biopic. C’est en partie pour cela que le film a pas mal fait parler de lui récemment. Sans rentrer dans le débat, voici mon avis donné d’un oeil totalement neutre.

Pour faire simple, j’ai beaucoup aimé ce film! Comme je vous le disais, il ne s’agit pas d’un biopic mais le film s’en rapproche. Et comparé à ceux que j’ai vu par le passé, celui-ci ne m’a semblé ni lent, ni lourd, ni mou. Lorsque j’ai appris qu’un film sur Grace de Monaco était en préparation, j’étais contente de la nouvelle et quand j’ai lu que Nicole Kidman incarnerait la princesse, cela m’a semblé logique. Je trouve qu’elles sont toutes deux très belles et parmi toutes les actrices que je connais, je ne voyais qu’elle pour ce rôle (physiquement parlant).

Ce soir, j’ai enfin pu découvrir le film, avec coupe de champagne, macarons et tapis rouge en prime. La bonne surprise en arrivant au cinéma: celui-ci retransmettait la cérémonie d’ouverture du festival de Cannes (merci à Gaumont Pathé et à Canal+ pour ce cadeau)! J’ai donc eu le plaisir de voir Lambert Wilson faire danser Nicole Kidman entre deux rangées de sièges avant d’entendre l’annonce officielle de l’ouverture du festival.

Ce film qui a déjà subi de nombreuses critiques va en rencontrer d’autres dans les heures à venir. Assez politisé, j’ai découvert une relation politique tendue entre la France et le Rocher qui s’avère faire partie des sujets principaux du film. J’ai également eu l’occasion d’en apprendre plus sur la princesse et sur sa vie qui me paraissait agréable, un conte de fée devenu réalité. L’image que j’avais de son couple a été remise en cause, ainsi que l’amour que lui portent les monégasques (ou plutôt qu’ils ne lui portaient pas encore). Le film nous présente une princesse à la fois forte et fragile qui aimerait retourner à sa passion, le cinéma et qui veut, à la fois, se consacrer à sa famille et à sa patrie d’adoption. Elle n’était pas préparée à la vie qui est devenue la sienne, son couple semble battre de l’aile, elle semble seule sans vraiment l’être (j’ai particulièrement aimé le rôle du prêtre qui l’accompagne). Je me suis rapidement attachée à elle, il faut dire que sa bonne volonté et sa fragilité ne peuvent laisser de marbre. Elle semble par moment incomprise, elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, j’ai aimé tout cela et ai rapidement pris son parti.

Ajoutez à cela, de jolis décors, des tenues sublimes et des acteurs talentueux! Nicole Kidman est magnifique à la fois physiquement et dans son jeu, Tim Roth (le prince Rainier III), Frank Langella (le prêtre dont je vous parlais précédemment) et Paz Vegas (Maria Callas) m’ont émerveillée! Les splendides tenues, coiffures et bijoux portés par Nicole Kidman m’ont évidemment fait de l’oeil (même sa robe de chambre!). Un vrai régal!

(En suivant le lien, vous remarquerez une broche de petit chien que vous pourrez retrouver dans le film si vous avez l’oeil!)

Comme vous l’aurez compris, ce film m’a beaucoup plu!

Malgré tout, il y a quelques points négatifs. Les français ont le rôle des gros méchants de l’histoire (je ne dis pas cela en tant que française mais je trouve ce positionnement un peu simpliste) et la princesse pour la sauveuse de sa patrie. Le discours final était beau et cependant, j’aurai aimé une autre fin. J’aurai souhaité une explication qui fasse moins « conte de fée » pour solutionner la relation tendue entre la France et la Principauté. Enfin, le gros bémol du film réside dans le fait qu’il ne s’agit pas de l’histoire réel mais d’une fiction. Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir créé un personnage de toutes pièces? Nous aurions probablement fait le lien avec Grace de Monaco mais cela aurait permis d’éviter de déformer volontairement l’Histoire, de blesser/énerver/porter préjudices à certaines personnes et de créer une telle polémique.

Enfin, revenons à du positif avec un petit détail qui m’a particulièrement séduite, le fait que Hitchcock appelle la princesse Gracie. Avec son accent anglais, c’est juste adorable! Je ne sais pas qu’elle était leur relation dans la réalité mais celle renvoyée par le film m’a beaucoup plu.

Au final, le film se concentre sur seulement deux ans (1961 et 1962) de la vie de Grace Kelly devenue Grace de Monaco depuis quelques années seulement. Il permet d’en apprendre plus sur sa vie sans pour autant nous permettre de découvrir une vérité pure. Si vous souhaitez voir ce film, je vous conseillerai d’y aller pour le plaisir, de vous laisser porter par l’histoire puis de faire vos propres recherches par la suite.

Pour lire un avis complémentaire, je vous conseille de faire un tour par > ICI <

Et pour plus de photos, n’oubliez pas que vous pouvez me retrouver sur Pinterest, InstagramTwitterHellocoton et Facebook!

6 réflexions au sujet de « Grace de Monaco – Le film »

  1. Punaise ! Le prince Rainier c’est le Docteur Lightman… Comment est-ce possible… ??? :O (i love him <3 mis à par son côté paternaliste qui me fait mal au cœur… et son côté "je sais lire sur vos visages, appelez moi Dieu")

    J'espère qu'on pourra en parler plus longuement devant une tasse de thé par exemple 😉

    De gros bisous

    1. Je ne regarde pas cette série mais je l’ai reconnu moi aussi. J’ai bien aimé sa façon de joué (mis à part le côté caricaturé qu’on chaque personnage et qui je pense vient des directives du metteur en scène).

      Depuis tout ce temps, je pense qu’on pourra partager plus qu’une tasse 😉 E, tout cas, ce sera avec grand plaisir!

      Bisous!!

    1. Je suis contente que mon avis renforce ton envie d’aller voir Grace de Monaca! J’espère que tu apprécieras le film malgré ses défauts et les vives critiques qu’il a reçu. J’attends ton avis avec impatience! 😉

Laisser un commentaire