• Inspirations,  Joli Bazar

    Top 5 des combinaisons les plus improbables de ASOS

    Il y a quelques jours, je surfais sur Asos à la recherche d’une bonne affaire. Temple des soldes et des articles à la pointe de la mode, j’ai décidé de découvrir leur sélection de combinaisons (et oui, après les robes, les combi semblent devenir ma nouvelle passion modesque!). Mise en avant sur leur page d’accueil, c’est avec appréhension que j’ai cliqué sur cette sélection soldée (imaginez que je trouve un article absolument magnifique mais aussi hors de prix?).

    Et puis, finalement, mon appréhension s’est vite transformée en un joli petit sourire en coin. Vous allez vite comprendre pourquoi.

    asos combinaison peau de léopard

    La tigresse

    Cette combinaison au motif léopard m’a légèrement surprise. Près du corps, à peine enfilée, celle-ci vous donne des allures de tigresse pour à peine 34,99€. Et si vous avez la finesse de jambes du mannequin, vous pourrez certainement vous fondre parmi les girafes. Je n’ai rien contre les gens de grande taille (rappelons que j’en fais partie) mais ce motif n’est pas sans me rappeler les tâches de ce gracieux animal! Se transformer en deux animaux si différents à un tel prix, avouez que c’est une affaire!

    asos combinaison longueur inhabituelle

    La longueur innommable

    Cette deuxième combinaison ne choque pas par son image mais plus par son nom. Le haut élégant et classique allié à un dos à découpe a attiré mon attention. Mais un détail m’a rapidement chagrinée. La longueur du bas! Entre pantacourt et pantalon, la longueur des jambes de la combinaison est tellement bâtarde que même le chargé de marketing en a perdu son imagination au moment de lui trouver un nom. Si vous craquez pour ce produit, vous aurez donc le plaisir de porter une « combinaison découpée au dos de longueur inhabituelle ». Et en prime, vous pourrez vous casser la tête sur le choix des chaussures à assortir pour seulement 75,99 €.

    asos combinaison sirène irisée

    La sirène

    On augmente légèrement le niveau avec cette troisième combinaison à la matière douteuse. Présentée comme étant du jean, le côté irisé de la matière me rebute (que voulez-vous, un jean qui brille, c’est comme un collant chair, ça ne devrait pas exister). Telle une sirène, cette combinaison vous donnera l’impression de sortir de l’eau. Et si vous voulez parfaire votre look, oubliez de vous laver les cheveux pendant quelques jours, effet « mouillé » garanti. 137,99€ pour gagner un peu de sommeil (se laver les cheveux prend du temps) tout en justifiant vos cheveux gras, avouez que c’est presque cadeau!

    asos combinaison psychédélique abba babacool

    La psychédélique

    Avec cette combinaison, pas de doute, vous allez séduire le babacool des temps modernes qui sommeille en Jules. Entre le patte d’eph, les couleurs outrageuses et l’association du sac à franges, vous allez pouvoir chanter du ABBA toute la journée sans complexe. Ce sera également une bonne excuse pour voir et revoir Mama Mia tout en refaisant les chorées avec vos copines. Gare quand même à ne pas faire une crise d’épilepsie en vous regardant dans le miroir!

    asos combinaison ovni justaucorps scarabée

    L’OVNI

    Terminons par une dernière combinaison irisée. Entre le côté près du corps, la découpe minimaliste qui n’est pas sans rappeler un justaucorps de mauvais goût et l’imprimé « peau de serpent », cette dernière combinaison me laisse pantoise. Et son nom encore plus « Combi moulante style festival façon serpent irisé ». Oui, vous avez bien lu « festival ». Et pourquoi pas « style carnaval façon scarabée argenté »? Je crois qu’on a atteint le summum du bon goût pour à peine 38,99€. Merci Asos!

  • Joli Bazar,  Lifestyle

    14 millions de cris par Lisa Azuelos

    Lisa Azuelos, la réalisatrice de LOL s’engage pour dénoncer « les 14 millions de filles mineures mariées de force tous les ans dans le monde (dont 70 000 en France) » à travers un court métrage. Pour l’occasion, nous pouvons retrouver Alexandre Astier et Julie Gayet dans le rôle de parents manipulateurs et la jeune Adèle Gasparov dans le rôle d’une petite fille conduite sans le savoir à son mariage.

    Ce film fort bien tourné est visuellement très beau. Une beauté qui n’a d’égale que l’horreur du sujet traité. Lisa Azuelos réussi en quelques minutes à nous faire prendre conscience du jeune âge de la petite fille et de la transition de l’enfance à l’âge adulte que lui impose ses parents. Tout cela grâce à des codes visuels que vous ne pourrez manquer (insouciance à la sortie des cours, les termes « je suis romantique », le maquillage, l’absence de poitrine lors de l’essai de la robe, la peluche qui tombe, le choix de la musique « Everything’s gonna be alright »). Les sourires joyeux des invitées ne laissent pas indifférents, ont-ils conscience de ce qui se passe sous leurs yeux?

    Espérons que ce court métrage fera parler de lui pour redonner leur voix aux jeunes filles qui n’ont pas pu en avoir face à la trahison de leurs parents.

    Pour plus de photos, retrouvez-moi sur Pinterest, InstagramTwitterHellocoton et Facebook

%d blogueurs aiment cette page :